Le glutamate, l’arôme révolutionnaire de l’art culinaire du XXIe siècle

Le glutamate est l’art de renforcer les goûts. Il y a une bonne centaine d’années, Ikeda Kikunae, professeur de chimie à l’université de Tokyo, mettait en évidence une cinquième saveur: l’umami, ce qui signifie tout simple­ment «savoureux» en japonais. Sa langue avait perçu une saveur douce qui n’avait rien à voir avec les quatre autres saveurs de base: sucré, salé, amer, acide. Ce scientifique fut frappé par le fait que cette saveur umami renforçait et arrondissait les autres goûts et leur conférait davantage de corps. C’est en distillant du bouillon de poissons et autres sauces asiatiques typiques que le professeur Ikeda Kikunae a trouvé la piste de l’umami et finit par découvrir le gluta­mate, aujourd’hui controversé comme exhausteur de goût.

 

Bien avant que l’existence de cette cinquième saveur ne fût confirmée en Europe par des experts et découverte par le grand public, un cuisinier suisse, Walter Obrist, mélangea dans la cuisine expérimentale de Knorr du glutamate, du sel et quelques autres ingrédients. C’est ainsi que naquit l’«Aromat» qui devint en quelques mois le condiment helvé­tique universel, présent sur toutes les tables. En moyenne, chaque Suisse en utilise une boîte entière par année.

 

Le glutamate, dangereux ou non ?

 

Il y a plus de quarante ans, au moment de l’éclosion des restau­rants chinois, un nombre surprenant d’amateurs de cette nouvelle cuisine asiatique souffrirent après les repas de maux de tête et de problèmes circulatoires. Le glutamate est en effet présent dans la sauce soja et dans de nombreuses autres sauces et condiments asiatiques. L’on montra alors du doigt le glutamate comme responsable de ce «syndrome du res­taurant chinois». Pourtant, le glutamate est une substance naturelle à part entière. Il faut dire que l’organisme produit lui-même près de 50 grammes de ce composé, élément constitu­tif des protéines, ce qui est nettement plus que la quantité consommée par les inconditionnels de la sauce soja ou de l’«Aromat».

 

Des études scientifiques ont exonéré le gluta­mate de toute responsabilité dans le syndrome chinois, mais la réputation de cet exhausteur de goût étiqueté E620 à E625 reste sujette à de nombreuses controverses. Un nouveau sujet vit ensuite le jour : les agents de sapidité font-ils prendre des kilos ? Le glutamate est le sel de l’acide glutamique, un neurotrans­metteur qui participe notamment à la régulation de l’appé­tit dans le cerveau. Des experts se sont donc demandé si sa consommation en forte augmentation pouvait contribuer à faire prendre du poids.

 

Cette hypothèse semble confortée par une étude réalisée en Chine où l’on avait observé un risque deux fois plus élevé de surpoids associé à la consom­mation de glutamate. La grande quantité de glutamate absorbée résulte-t-elle d’une abondante consommation de produits de restauration rapide, de chips ou autres ali­ments riches en glutamate ou, au contraire, le glutamate in­cite-t-il à manger trop ? La question reste malheureusement sans réponse. S’il est vrai que des expériences sur l’animal ont montré qu’un apport massif de glutamate par l’alimen­tation pouvait provoquer des réactions boulimiques, il fau­drait, pour obtenir de tels effets chez l’homme, consommer jour après jour 300 grammes de glutamate, soit deux cents fois plus que ce que nous faisons en moyenne. Un fait qui n’est pas réalisable, d’où la présence continue de cet arôme sur les tables et commerces.

Apprendre l'art culinaire à travers 'La Popotte'

Découvrez le monde fascinant de l'art culinaire à travers "La Popotte". Éveillez vos papilles et libérez votre créativité en vous immergeant dans l'exploration de plats traditionnels et novateurs. Que vous soyez un chef expérimenté ou un novice en cuisine, "La Popotte" vous guide pas à pas, transfo... Voir plus

Conception et agencement de cuisines : tendances et conseils

L’aménagement et la conception de cuisine sont des éléments essentiels dans la création d’un espace de vie fonctionnel et esthétiquement agréable. La cuisine, plus qu’une simple zone de préparation des repas, est devenue un lieu central de convivialité et de partage. Cependant, fa... Voir plus

Pourquoi les vins prennent-ils de plus en plus d'ampleur ?

Le vin est une boisson très consommée et son influence ne cesse de s’étendre à l’échelle mondiale. Depuis des siècles, il s’est imposé et a gagné le cœur des millions de consommateurs. Les raisons de la croissance phénoménale de la popularité du vin sont nombreuses et fascinantes. Cet article vous i... Voir plus

Comment profiter pleinement d'un bon vin pendant les grandes occasions ?

Lorsque vient le temps de célébrer des moments importants de la vie, le choix d’un bon vin peut être déterminant. Le vin, longtemps considéré comme une boisson élitiste, requiert de savoir comment en tirer le meilleur parti pour sublimer de grandes occasions. Pour ce faire, certains éléments c... Voir plus

CBD : Dans quel cas peut-on l'utiliser ?

Le CBD, ou cannabidiol, est un composé naturellement présent dans la plante de cannabis. Au cours des dernières années, le CBD a gagné en popularité en tant que remède naturel pour de nombreux problèmes de santé. De plus en plus de personnes se tournent vers le CBD pour soulager divers symptômes, al... Voir plus

Top 5 des repas les plus populaires de Scandinavie

La Scandinavie est une région du nord de l’Europe réputée pour sa cuisine délicieuse et unique, qui met en valeur les ingrédients frais et locaux. Cette région nordique offre une variété de plats traditionnels qui reflètent à la fois son histoire et sa culture. Dans cet article, nous vous prés... Voir plus

Thés et tisanes françaises : Pourquoi choisir les produis bio de la marque Ascenbio-Thés ?

Les thés et les tisanes sont des boissons appréciées par de nombreuses personnes en raison de leurs saveurs et de leurs effets bénéfiques. Dans les pays qui ont un art de vivre et une gastronomie raffinée comme la France, les thés ainsi que les tisanes occupent une place particulière. De plus, la Fr... Voir plus

Desserts savoureux et appétissants : Pourquoi privilégier les aromates ? ?

Vous n’êtes pas sans savoir que les herbes ou plantes aromatiques sont appréciées en cuisine pour les aromes uniques et distinctifs qu’elles dégagent. En effet, pour les utiliser, vous pouvez vous servir des feuilles, des tiges ou même des fleurs. Les aromates raffinent l’odeur du dessert, et vous p... Voir plus

Les arômes synthétiques

Il est actuellement très difficile de dire combien de substances aro­matiques différentes il y a sur le marché, ou en réalité dans les aliments que l’on consomme quotidiennement. Pour avoir une estimation de cette grande variété, peut-être les arômes alimentaires possèdent des types atteignant les... Voir plus

Les yoghourts, les concentrés en arômes alimentaires

Trop souvent, le goût de fruit dans un yoghourt n’est pas toujours très naturel. Il vient essentiellement des arômes naturels et non de quelques rares morceaux de fruits. Les principaux possèdent ainsi un taux considérable d’arômes ajoutés. Notre odorat est entièrement satisfait des quelques traces... Voir plus

Le dilemme des arômes alimentaires

Nous ne pouvons pas toujours nous passer de substances aromatiques artificielles ajoutées. Les débats se centrent surtout l’offense de la nature avec ces substances de reproduction. Les principaux fabricants répondent à ces attaques que les arômes alimentaires peuvent être qualifiés de naturels. Il... Voir plus

Les arômes, la distinction observée

Les produc­teurs de boissons ajoutent volontiers à leurs pro­duits de la pulégone pour sa saveur mentholée. Dans l’Union Européenne, pourtant, cette substance est strictement interdite. Mais, selon l’Ordonnance sur les substances étrangères et les composants OSEC, elle peut être présente dans... Voir plus